La Bretagne : histoire, coutumes, traditions et légendes

16 Oct 2014 0 comment

La Bretagne est  la seule région de France à avoir de 2 éléments classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO : la tour Vauban que nous rencontrerons à Camaret sur Mer dans notre circuit de découverte n° 5 et le Fest Noz, littéralement la « fête de nuit » en breton, inscrit lui au patrimoine immatériel de l’humanité. C’est en effet une autre particularité de la Bretagne : c’est la seule région de France à disposer d’une authentique culture et d’une langue à part entière, non pas d’un dialecte ou d’un patois plus ou moins dérivé du français ou du latin.

La Bretagne à la différence des autres régions de France à été longtemps, très longtemps un état indépendant en fait jusqu’à son rattachement à la France suite aux deux mariages d’Anne de Bretagne à Charles VIII en 1491 puis à Louis XII en 1498, dont elle aura 2 enfants Renée et Claude.

Anne de Bretagne meurt en 1514 après une courte et triste vie : elle n’a que 37 ans. Elle a la particularité d’avoir été 2 fois reine de France !

Claude, la fille d’Anne, épousera en 1515 le nouveau roi de France, François 1er à qui elle apportera la Bretagne en dot.

Bien que rattachée depuis près de 5 siècles à la France la Bretagne a gardé une authenticité et une personnalité propres qui en font un cas à part parmi les régions françaises.

Petit détail qui mérite d’être souligné les menhirs qui couvrent la Bretagne et en sont parfois considérés comme le symbole ont été érigés au néolithique en gros entre 4000 et 2000 ans avant Jésus Christ Astérix et surtout son copain Obélix qui les balancent sur la gueule des légionnaires de Jules, lui qui a conquis la Gaule entre 58 et 50 avant J C sont en fait les titulaires du plus long C D I de l’histoire : plus de 4000 ans, record homologué ! De quoi faire pâlir d’envie les millions de clients actuels de Pôle Emploi !!! Mais qu’est-ce qu’ils ont bossé : des menhirs on en trouve un peu partout en Bretagne semés ça et là comme les cailloux du Petit Poucet, rassemblés en alignements décoratifs comme à Carnac ou à Camaret, ou encore exportés et joliment disposés en rond comme une couronne de mariée à Stonehenge dans l’Angleterre actuelle. Des bosseurs et des champions du business je vous dis !


Nous rencontrerons beaucoup d’édifices religieux au cours de nos promenades : églises, chapelles, calvaires, enclos paroissiaux qui attestent d’une emprise de la religion chrétienne sur l’ensemble de la société, emprise difficilement imaginable de nos jours.

Assez parlé du passé, même s’il éclaire le présent, je vous invite désormais à me suivre à la découverte de cette Bretagne que je souhaite vous faire découvrir et aimer.

Nous commencerons par la pointe extrême : le Finistère (en latin : finis terrae : la fin des terres, traduit par les Bretons en Penn Ar Bed : la tête, donc le commencement du monde) Et on dit que les Bretons n’ont pas d’humour...

L’idéal pour explorer cette partie sud du Finistère serait de vous installer à Quimper ou dans sa proche région. Vous trouverez dans la partie « hébergement » de ce site un vaste choix d’opportunités à tous les prix, de toutes le catégories et de tout standing, de la plus modeste chambre d’hôtes à la résidence la plus luxueuse en passant par tout un éventail d’hôtels, campings, gîtes etc.

Découvrez nos circuits

bretagnepass-setspass

bretagnepass-cartespass

bretagnepass-planspass

bretagnepass-privispass

 

 

www.bretagnepass.com Le Finistère comme vous ne l'avez jamais vu !

Restons connectés...

facebooktwitter


Inscrivez vous à notre lettre d'informations

bretagne-pass-270


BretagnePass - Bernard Dubost
        Hâmeau de la Mairie - Bât G
        29140 Saint Yvi
02 98 94 77 01 / 06 81 00 70 06

bretagnepass-322-blanc

 

Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir