La Bretagne d'avant-hier à aujourd'hui

La Bretagne a de tout temps été une terre hospitalière à nos ancêtres : nombreux sont les vestiges historiques ou préhistoriques qui le prouvent : notre région en est couverte.
Je vous propose de partir à la découverte des plus intéressants ou des plus spectaculaires de ces vestiges.

09 Déc 2014 0 comment


Nous éviteront les périodes les plus reculées  comme le paléolithique (de 500 000 à 10 000 ans avant notre ère) qui est trop affaire de spécialistes et parle trop peu à notre entendement moyen : au mien et  je suppose,  au vôtre…

D'ailleurs nos éminents  spécialistes continent  à se chamailler entre eux pour savoir si telle ou telle période a commencé en mars ou en octobre d'il y a 100 000 ou 200 000 ans.

Non, je vous propose de nos concentrer sur le néolithique (en gros les 10 000 ans précédant notre ère  et surtout  les 5/6000 ans avant Jésus Christ, ce qui n'est déjà pas si mal)  et surtout, grand avantage, cette  période de notre histoire à laissé de nombreuses traces dans notre région. De 3 à 4000 avant  J C c'est la date d'apparition des diverses sépultures : tumulus, caïrns, allées couvertes, mais aussi  dolmens et …  menhirs.

Goscinny et Uderzo se sont un peu plantés avec Obélix "tailleur et livreur" de menhirs qui existaient depuis 2 ou 3 000 ans avant lui mais on leur pardonne : il nous tant fait rire ! Si César à été battu à Gergovie ce n'est certainement pas à coup de menhirs.
Dans notre circuit de découverte n°2 celui du Cap Sizun après avoir visité Douarnenez sur la route côtière en direction de la pointe du Van, je vous invite à chercher sur votre droite un peu avant le village de Poullan sur Mer l'allée couverte de Lesconil : vous  y aurez une première  idée que ce que nos ancêtres pouvaient ériger en l'honneur de leurs morts avec les moyens techniques dont ils disposaient à leur époque…
Ils n'avaient peut-être pas de grue  ni de tractopelle  mais ils avaient assurément du savoir-faire et des idées!  Ma réflexion et mon admiration valent aussi pour les pyramides !

Avant d'atteindre l'allée couverte du Pors Poulhan et  le site paléolithique de Menez Dragan un peu plus loin sur ce circuit de découverte ( à Plouhinec), je vous invite à découvrir un peu avant la Pointe du Van les éperons barrés de la pointe de Castelmeur.

Un éperon barré kessako ???

A l'époque où nos ancêtres s'entretuaient pour du feu ou pour une cuisse de mammouth, ils avaient trouvé dans notre région qui est riche en falaises élevées un moyen habile de se protéger et de se défendre contre ennemis et prédateurs : un groupe ou une tribu se réfugiait au bout d'une falaise : ils étaient protégés par la mer et la hauteur de la falaise et ne pouvaient donc pas être attaqués par derrière : le danger ne pouvait surgir que de la terre et ils se protégeaient en creusant des fossés et en élevant des talus (technique reprise plus tard  par les Romains pour protéger le campement de leurs légions sous le nom de "circumvellations" et durant tout le Moyen Age pour assiéger une ville et la réduire à merci en affamant ses habitants).

Vauban, le ministre de la guerre de Louis XIV, dont nous retrouverons les œuvres dans toute la région, par exemple à Camaret (circuit n°5) et à Concarneau (circuit n°3) était  un spécialiste réputé de l'utilisation de cette technique de siège.

De même nous pourrons admirer un autre éperon barré celui dit de Lostmarc'h  dans la presqu'île de Crozon (circuit n°5)

Après avoir visité Audierne et de retour vers Quimper par la route côtière, le site mégalithique de Menez Dragan nous attend. Les spécialistes parmi vous pourront admirer le travail des archéologues capables de reconstituer un dinosaure de 30 tonnes à partir d'un os de sa queue ou de déterminer la taille d'un mammouth laineux à partir d'un fragment de pré-molaire. Heureusement la ville de Plouhinec a organisé sur le site un centre d'interprétation ?! J'aurais plutôt dit d'explication mais on s'est passé de mon avis. Sur ce site vous pourrez admirer l'allée couverte de Pors Poulhan près du charmant petit port du même nom qui est un enchantement dès que brille un rayon de soleil, c'est-à-dire 364 jours par an.

Vous retrouverez toutes ces informations et bien d'autres (en particulier sur les chapelles, les plages discrètes et les minuscules ports de la côte) sur notre carte touristique appelée (CarteSpasS de découverte du Cap Sizun) disponible gratuitement dans tous les établissements recevant nos amis touristes ; hôtels, campings, chambres d'hôtes etc et qui sera présente sur notre site internet : bretagnepass.com.

Auteur du texte : Bernard DUBOST
Décembre 2014

bretagnepass-setspass

bretagnepass-cartespass

bretagnepass-planspass

bretagnepass-privispass

 

 

www.bretagnepass.com Le Finistère comme vous ne l'avez jamais vu !

Restons connectés...

facebooktwitter


Inscrivez vous à notre lettre d'informations

bretagne-pass-270


BretagnePass - Bernard Dubost
        Hâmeau de la Mairie - Bât G
        29140 Saint Yvi
02 98 94 77 01 / 06 81 00 70 06

bretagnepass-322-blanc

 

Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir