Circuit n°3 - Les ports de la côte atlantique

Quel que soit notre point de départ dans le secteur, une seule direction : Pont l'Abbé, capitale du Pays Bigouden, base idéale de rayonnement vers tous les points intéresssants de la région.

circuit-decouverte-3

Pont l’Abbé : si vous avez de jeunes enfants l’aire de jeux couverte Ty Marmouz (en français les petits filous) les enchantera. Ils pourront s’éclater tout à loisir. Les parents sont bien entendu les bienvenus pour se détendre gracieusement tout en voyant leurs rejetons s’amuser.


Calvaire de Tronën en pays bigoudenPont l’Abbé présente l'avantage de posséder un grand nombre de petites boutiques et un marché très couru le jeudi : on y trouve de tout et on y vient de toute la région. Le musée bigouden est très intéressant pour mieux faire connaissance avec la culture et l’art de vivre bretons.

Pour poursuivre notre périple, direction St Jean Trolimon, sur la route, la chapelle Notre Dame de Tréminou mérite une petite halte avant de poursuivre vers Plomeur et de découvrir le spectaculaire calvaire de la chapelle de Tronoën ou Tronoan. A ne pas manquer le célèbre spot de La Torche où se déroulent parfois des compétitions de niveau mondial !

 

0153-2000130-200

Ensuite Penmarc’h  (en breton : la tête (penn) du cheval (marc’h) vous attend avec ses 3 ports : St Pierre et ses phares, dont celui d’Eckmühl que l’on doit à la famille du Maréchal Davout, prince d’Eckmühl, fidèle lieutenant de Napoléon ; à voir aussi à un jet de pierre, la chapelle de la joie, construite directement sur la plage.

St Guénolé avec ses célèbres rochers est le port de pêche de Penmarc’h. Le 3ème port, Kérity, offre une vue superbe sur l’océan, y déguster un verre en terrasse  avec en prime l’iode de l’air marin est un pur bonheur, un souvenir de vacances inoubliable. Avant de poursuivre vers Le Guilvinec (en breton : le bec recourbé, le rostre) voir le musée de préhistoire, près de la petite plage de Pors Carn.

 

0152-200

Au Guilvinec, atmosphère typique de port de pêche avec concert assourdissant et permanent de mouettes (attention les déjections volent parfois un peu bas !) Haliotika vous offrira les clés de compréhension du monde rude mais fascinant de la pêche. 

Poursuivons le long de la côte vers Loctudy autre port de pêche, capitale de la langoustine, appelée ici «la demoiselle de Loctudy » Au cours de ce circuit une halte dégustation crêpes ou fruits de mer s’impose. Bretagne oblige !

0133-00En route vers les célèbres stations balnéaires de Bénodet et Fouesnant arrêtez-vous à Ste Marine, petit port au charme de carte postale. S’il y a une photo de ce circuit à faire c’est ici ! De nouveau abandonnez votre véhicule et flânez le nez au vent en vous remplissant la poitrine de senteurs (saintes) marines. Prenez le temps d’une photo sur le pont qui enjambe la rivière Odet : vous aurez sur votre droite une vue de Ste Marine que vous venez de visiter et sur votre gauche une superbe vue de son port-mirroir de Bénodet (Bénodet signifie en breton : embouchure  de l’Odet). (Voir un peu plus loin dans notre circuit n°4 l'explication de la notion de port-mirroir)  Bénodet, son casino, ses plages, sa thalasso et son musée vous attendent. La circulation étant difficile en saison, voire parfois quasiment impossible,  profitez-en pour sillonner la station à pied ou  en v t t c’est le meilleur moyen d’apprécier la beauté des lieux.

 

0132-200

Poursuivons notre route (très sinueuse)  à un train de sénateur  vers Fouesnant, célèbre dans le monde entier pour ses plages et pour son cidre. D’ailleurs si vous n’avez pas encore sacrifié au rituel repas : crêpes-bol de cidre c’est le moment ou jamais d’y succomber: les crêperies sont nombreuses, le cidre excellent. Si vous deviez en emporter à l’issue de votre séjour, privilégiez les petits producteurs locaux : vous aurez la garantie d’un produit authentique, et lorsque vous le dégusterez vous pourrez mettre un visage sur le nom du producteur. Bien que très fréquentée en saison  Fouesnant reste vivable en raison de son étendue. La station possède d’immenses plages ouvertes sur l’océan comme celle de Mousterlin ; une invitation au jogging ou au farniente  ou celle plus abritée de la Mer Blanche (avec une petite partie naturiste)  en prime, vue sur la plage de Bénodet en face. Les sentiers de randonnées sont nombreux et bien balisés, c’est le moyen idéal de se refaire une santé tout en se faisant  plaisir aux yeux : le sentier de randonnée du Cap Coz est de toute beauté avec une vue superbe sur Concarneau et sa baie.

0126-200En route pour Concarneau d’ailleurs, notre prochaine étape, ne manquez pas de faire une halte à La Forêt Fouesnant, vous y aurez le choix des activités : promenades en ville ou le long de la plage et pourquoi pas un petit parcours de golf. A 2 kilomètres le célèbre Port La Forêt est la base d’entrainement de ces skippers qui nous font rêver par leurs exploits sur toutes les mers du globe et dont sont issues nombre de gloires de la voile française et mondiale…

0007-200A Concarneau, à rejoindre comme d’habitude par la route côtière un must s’impose : la visite de la ville Close due à Vauban qui, au service de son roi Louis XIV a semé ses forteresses un peu partout le long du littoral français et breton en particulier, défense oblige, contre l’ennemi héréditaire de la France : non pas l’Allemand mais l’Anglais. Il faut dire que nous sommes allés les chercher et que depuis Guillaume le Bâtard (que nous appelons le Conquérant) , qui après les avoir battus à Hastings en 1077 a conquis leur pays, exploit que, soit dit entre nous,  personne n’a réédité depuis, pas même Hitler.  Les relations entre la France et l’Angleterre furent très étroites durant des siècles avec mariages entre rois et de reines des deux bords ;  les seigneurs normands avaient souvent des fiefs d’un côté et de l’autre de la Manche. La succession controversée de Philippe le Bel déclencha la guerre que nous appelons de 100 ans mais qui en dura en fait 125, de : 1328 à 1453.


0006-200Avec toutes les fortifications édifiées le long du littoral (dont la célèbre tour de Camaret, classée par l’UNESCO au patrimoine de l’humanité, que nous rencontrerons  dans notre circuit n°5 de la presqu’île de Crozon) les Bretons peuvent dire « merci à Vauban » à l’inverse de Léo Ferré qui lui, en bon anarchiste qu’il était disait « merde à Vauban » ! Echapper à la foule du centre ville est facile : il existe de nombreux chemins de randonnée en ville et à proximité immédiate : bol d’air pur garanti. Après avoir épuisé les joies de la découverte du patrimoine, de la promenade et de la gastronomie, retour vers Quimper d’où je vous invite à suivre la route des peintres en Cornouaille : sur les traces de Gaugin et de ses amis dans notre circuit de découverte n°4

bretagnepass-setspass

bretagnepass-cartespass

bretagnepass-planspass

bretagnepass-privispass

 

 

www.bretagnepass.com Le Finistère comme vous ne l'avez jamais vu !

Restons connectés...

facebooktwitter


Inscrivez vous à notre lettre d'informations

bretagne-pass-270


BretagnePass - Bernard Dubost
        Hâmeau de la Mairie - Bât G
        29140 Saint Yvi
02 98 94 77 01 / 06 81 00 70 06

bretagnepass-322-blanc

 

Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir