Circuit n°1 - Visite-découverte du Quimper historique.

L'histoire de Quimper est une histoire d'eau. D'ailleurs en breton Quimper s'écrit Kemper et signifie confluent, ici celui de 3 rivières : le Frout, désormais canalisé et invisible, le Steir et l'Odet.

Pour traverser une rivière nos ancêtres devaient la remonter vers sa source jusqu'à trouver un gué. Sur le 1er gué qu'ils trouvèrent à environ 15 km de la côte ils fondèrent ce qui est aujourd'hui Quimper...C'est ce que nous rappelle le nom de la charmante petite rue du Gueodet (soit le gué-sur-l'Odet) qui donne sur la place de la cathédrale.

Quimper est une ville qui se visite les yeux au ciel : en scrutant le haut des immeubles vous trouverez toujours ici un détail d’architecture, là une fresque ou une sculpture pittoresque sans oublier les superbes colombages de certaines demeures anciennes.

Ne craignez pas de vous aventurer au hasard des petites ruelles pleines de charme du centre ville, vous ne vous perdrez jamais.  2 étoiles veillent sur vous et vous indiqueront toujours votre chemin vers le cœur de la ville : les 2 flèches de la cathédrale St Corentin, sur la place du même nom.

0010-200Si vous avez une vue perçante ou un bon objectif vous découvrirez entre ces mêmes flèches la statue du mythique Roi Gradlon ! La cathédrale, qui vient d’être rénovée de fond en combles rythme depuis toujours  la vie et le développement de la ville. Sa construction décidée en 1239 s'étala sur plusieurs siècles pour n'être véritablement achevée qu'au 19ème siècle sous Napoléon III. Il faut se souvenir que ce début du 13ème siècle est une période d'exaltation religieuse extraordinaire : le gothique flamboyant triomphe et remplace par ses prouesses techniques l'art roman. C'est l'époque où l'Europe selon le mot du moine-écrivain Raoul Glaber se couvre "d'un blanc manteau de cathédrales" Débute la construction de Chartres, Amiens, Reims, Beauvais, Noyon, Sens, Paris mais aussi Cologne, Trèves, Canterbury, York...Le terrain d'action des bâtisseurs de cathédrales groupés en corporations : architectes, maçons, verriers, tailleurs de pierre, charpentiers n'a qu'une limite : l'Europe. Notre époque n'a rien inventé ! La construction durant des dizaines parfois des centaines d'années, le savoir-faire se transmet jalousement de maître-d'oeuvre à compagnon et tout cela sans ordinateur ! je doute qu'en dépit de notre technologie moderne mous soyions en mesure de re-éditer les exploits des bâtisseurs de cathédrales.

Mais revenons sur terre et partons à la découverte du Quimper du 21ème siècle.

je vous propose un petit circuit facile mais qui vous fera découvrir un maximum de choses en un minimum de temps. En sortant de la cathédrale vous aurez en face de vous La rue commerçante de Quimper : la rue Kéréon, en breton la rue des cordonniers (ou des savetiers) avant de la prendre, faisons le tour de la place de la cathédrale qui est aussi la place de l'hôtel de ville et du musée des Beaux Arts, vous trouverez reléguée dans un coin la statue d'une des gloires de Quimper : celle du Dr Laënnec, qui est à l'origine de l'invention du stéthoscope, eh bien ce bienfaiteur de l'humanité est né à Quimper  le 17 Février 1781. Petit regret personnel, je trouve dommage que dans notre pays où la pluie et le vent dominent parfois à la mauvaise saison, la tendance actuelle fait que l'on transforme les places publiques en glacis où Eole, le dieu du vent dans la mythologie grecque,  règne en maître. Nul doute que notre bon docteur Laënnec aurait préféré se dresser au milieu d'une place bien verte avec bac à sable pour les petits enfants, pelouse, arbustes, fleurs, petits oiseaux et bancs publics pour les amoureux.

Au début de la rue Kéréon, au 1er croisement vous aurez  le choix entre tourner à gauche vers les halles ou à droite dans la rue des Boucheries qui nous mènera directement à la Place-au-Beurre : vous aurez compris que nous sommes dans le ventre historique de Quimper. Malheureusemnt il ne s'est pas trouvé de grand écrivain pour chanter le ventre de Quimper comme Zola qui écrivit "le ventre de Paris" !

Après avoir fait le tour de la Place-au-!Beurre, revenez sur vos pas pour trouver une rue dont le nom peut surprendre : la rue des Gentilshommes, assez quelconque, elle n'a d'intérêt que par son nom : pourquoi ce nom pour une rue parallèle à la rue principale ? La raison en est simple, les nobles désargentés qui avaient emprunté aux bourgeois de la rue Kéréon et qui étaient en mal de remboursement choisissaient cet itinéraire discret pour regagner leurs pénates ! On se croirait dans une fable de La Fontaine, n'est-ce pas ?

Au bout de la rue Kéréon ou de la rue des Gentilshommes se trouve le pont Médard. De là vous aurez une vue sur les restes des remparts qui protégeaient la ville autrefois et sur la place Terre-au-Duc. Avec la cathédrale vous avez eu un aperçu des 2 puissances qui administraient la ville autrefois : le religieux et le politique. Parvenus sur la place Terre-au-Duc, je vous propose de la traverser pour aller vers l'Odet par la rue René Madec, autre gloire de Quimper puisqu'il y est né en 1736 et qu'il fut fait Nabab de 1ère classe en Inde Je ne sais pas exactement ce que signifiait ce titre à l'époque mais je suppose que c'était une distinction, quoiqu'il en soit, il l'était de 1ère classe, peut-être y avait-il de 2ème, 3ème, 4ème classe, allez savoir... une plaque rappelle ce haut fait d'armes. Au bout de la rue René Madec, vous serez passés auparavant sur le Quai du Steir, vous trouverez le confluent du Steir et de l'Odet dont Quimper tire son nom, face à l'office de tourisme. Pour poursuivre cette visite de Quimper je vous propose de suivre la rue Amiral Ronac'h qui a une allure assez inhabituelle dans notre région puisqu'elle est bordée d'arcades plus fréquentes dans les pays méditerranéens où l'on cherche à se protéger de la morsure du soleil. Cette rue vous mènera à la statue d'une autre figure légendaire de la Bretagne : l'amiral Ronac'h, qui commandait les troupes bretonnes durant la 1ère guerre mondiale et dont la statue trône sur la place de la Tour d'Auvergne. Petit détail pratique : de nombreux établissements de Quimper et de la région utilisent les sets de table que nous réalisons, vous trouverez la liste de ces établissements dans la rubrique partenaires de ce site, nos sets sont bien sûr gratuits, vous pourrez les emporter à la fin du repas (ou en demander des supplémentaires, qui vous seront offerts avec le sourire !), ces sets comportent des bons de réductions dont vous pourrez vous servir dans toute la région. J'envisage de metttre ce circuit de découverte sur un document disponible dans tous les endroits touristiques de la ville et qui pourra vous servir de guide-découverte.

Après avoir arpenté en tous sens  la ville (ou si par extraordinaire il pleuvait, ce qui est rare en Bretagne, sinon ça se saurait, et de toute manière chez nous il ne pleut que sur les cons : nous sommes  donc préservés !) vous auriez toujours la possibilité  de vous réfugier dans un ou l’autre des cinémas ou des musées de la ville : il y a le choix et il y en a pour tous les goûts.

0013-2000012-200

Quimper est une ville aérée : les jardins et les espaces verts  y sont nombreux : jardin de l’évêché, de Locmaria, Mont Frugy en accès libre, d’autres sont privés et donc payants : Orangerie de Lanniron etc. Je consacrerai un article complet au printemps à ces jardins de Quimper pour ceux qui ont la main verte...

Si après cela, l’envie vous prend d’un vrai  bol d’air, loin du fracas de la circulation, je vous conseille une balade dans les gorges du Stangala à 3 km de la ville par la rocade nord, direction Brest sortie Gourvili. Le paysage est superbe, boisé, sauvage, la randonnée le long de la rivière Odet qui traverse Quimper très agréable. Attention certains passages peuvent se révéler difficiles : déconseillé aux jeunes enfants, aux  handicapés et aux  marcheurs débutants.

0014-200 Lorsque vous serez revenus sur vos pas et aurez de nouveau rejoint la N165 suivez-la en direction de Brest sur 2 ou 3 km et là ne ratez pas le début du contournement nord de Quimper qui vous amènera jusqu’au point de départ de notre circuit n°2, celui du Cap Sizun : Douarnenez, à environ 15 km au nord ouest de Quimper.

bretagnepass-setspass

bretagnepass-cartespass

bretagnepass-planspass

bretagnepass-privispass

 

 

www.bretagnepass.com Le Finistère comme vous ne l'avez jamais vu !

Restons connectés...

facebooktwitter


Inscrivez vous à notre lettre d'informations

bretagne-pass-270


BretagnePass - Bernard Dubost
        Hâmeau de la Mairie - Bât G
        29140 Saint Yvi
02 98 94 77 01 / 06 81 00 70 06

bretagnepass-322-blanc

 

Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir Le bruit de la mer empêche les petits poissons de dormir